Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
24-09-2020, 16:54
542 968 Messages dans 13 209 Fils de discussion par 227 Membres
Dernier membre: Prostate
NUTS - Nos Univers Très Sexy  |   |  Archives de la section  |  Archives : le canapé des couples.  |  Notre histoire, mais quelle histoire au final ? 0 Membres et 1 Invité
Pages: [1] Bas de page
Auteur Fil de discussion: Notre histoire, mais quelle histoire au final ?  (Lu 3736 fois)
Nuts
Invité
« le: 28-10-2005, 13:16 »

Dix ans de relation hors du commun, pas facile a gérer, pas facile a admettre.
Une passion, une relation non pas à deux mais bien à trois, des ratés, des ruptures, des retours de flamme.
J'ai été sa maitresse, il avait une double vie, je l'aimais tellement que pour moi elle n'existait pas, de son côté je pense aussi que les sentiments étaient là, sinon quel intérêt ...?
Depuis deux ans maintenant nous sommes séparés, je suis partie, loin, le laissant face à sa vie, son couple n'a pas résisté, au terme de quelques mois il est partit .
Depuis ces deux dernières années, malgré notre éloignement géographique, nous sommes resté proches et complices, nous racontant nos vies, nos déboires, nos rires, nos larmes, nos peurs, nos doutes, face aux évènement quotidien .
S'il y a une chose que nous ne voulions perdre c'était bien celle-ci, notre complicité, notre amitié .
Puis nous nous sommes revus, nous avons reparlé de nous, posant un regard tendresse sur notre histoire .
Hypocrisie des faits, aucun de nous ne parlait de nos aventures marquantes, ne pas blesser l'autre, ne pas dire qu'il y avait un après effectivement ...
Chacun parlait des aventures sans lendemain, sans conséquences sur les émotions, on en riait de visu ,un peu moins intérieurement: imaginer qu'un autre pouvais être dans ses bras touchait ...
Puis il a fallut espacer nos contacts, pour tourner la page de mon côté, pour en finir avec mes sentiments a son égard.
De mon coté à ce moment la j'ai fait une rencontre, qui m'a permit de voir qu'à nouveau je pouvais aimer ... un autre.
je n'ai jamais parlé de cet autre avec lui, même pas encore aujourd'hui, peur de blesser peut être, ou peur de mettre ce point final à notre histoire ...
Il y a deux mois nous nous sommes revus, impossible de résister à cette attirance, à ce courant chimique qui existe et persiste encore malgré les années et les ruptures .
On se comprend toujours du regard, on se parle toujours à demi mot, l'autre bien souvent finnissant la phrase de l'un .
On a remit les cartes sur table à ce moment là, supposant un renouveau et tout ce que cela pourrait impliquer dans nos vies, dans nos familles, dans nos esprits ...
Avons nous envie de vivre un nouvelle histoire en la construisant différement, en oubliant le passif de notre histoire ?
Ou bien sont ce les souvenirs de notre passé commun qui nous rapprochent encore aujourd'hui ?
Comment ne pas se poser ces questions, comment ne plus se faire mal, comment repartir sur du neuf ?
Il est present actuellement, nous avons parlé de nouveau, nous avons tous les deux été surpris .
Notre constat commun est notre maturité, l'évolution de nos discussions, bien plus profondes qu'avant, des envies qu'aucun n'avait pris la peine de soumettre à l'autre parce que cela ne le concernait plus ...
Un mot : adulte.
C'est un constat, nous ne sommes plus dans l'effervescence de cet amour ado que nous avons vécu, dans cet amour passion .
Aujourd'hui au delà de notre comprehension réciproque il y a cette maturité de dialogue et dans le fait d'envisager un nouveau partage.
Nous avons parlé sexualité, et de facon étrange, nous nous sommes apperçu que malgré nos deux ans de séparation, nos envies de ce coté là avaient individuellement pris la même voie, le même tournant ...
Troublant pour lui, pour moi ...
On ne sait toujours pas quelle sera la suite de cette aventure, on ne sait toujours pas quelle décision prendre, mais aujourd'hui une question me trotte dans la tête : serions nous réellement fusionnels, malgré le temps, malgré les évènements ?
Je suis étonnée de regarder en arrière et de voir que malgré nos chutes,malgré nos revers et nos séparations, notre histoire est en constante évolution ....

Journalisée
uracinq
Invité
« Répondre #1 le: 29-10-2005, 10:33 »

Evidemment , de pareils rapports font rêver. Sur certains points, ils me rappellent une aventure qui restera à jamais quelqu'un à part.
Si je réagis c'est par rapport à ta question.
Ces rapports résistent ils au temps qui passe , au quotidien?
Sans avoir de certitudes, j'en doute, si quelqu'un peut me prouver le contraire..
Journalisée
uracinq
Invité
« Répondre #2 le: 29-10-2005, 11:59 »

je le pense aussi........
Pour ma part je suis en train d'essayer de créer une relation où j'aimerais justement ne garder que le bon, que cette passion dure , donc ne pas vivre ensemble...
Même si c'est dur...
Journalisée
uracinq
Invité
« Répondre #3 le: 29-10-2005, 12:05 »

je pense justement qu'une relation comme celle là est plus viable à long terme qu'une vie commune.
Journalisée
Nikita
Invité
« Répondre #4 le: 29-10-2005, 20:12 »

Moi j'ai plus une pensée forgée par ma mamie qui m'a léguée qq devises dont celle - là :

On ne batit pas sur des cendres ....

Une histoire finie est une histoires finie .. ce qui vous a a fait vous séparer se representera a nouveau .
De plus, meme si , on le sait vivre chacun chez soi est un "idéal",  quand on cherche a construire avec enfant .. il me semble que c'est beaucoup trop utopique .

Petite Kilout' .. ecoute la "petite voix" qui est au fond de toi , et distingue bien 2 choses : l'amour, la passion et tes envies a toi !

Que la force soit avec toi ..
Journalisée
uracinq
Invité
« Répondre #5 le: 29-10-2005, 20:15 »

j'en reste sans voix!
Journalisée
Nikita
Invité
« Répondre #6 le: 29-10-2005, 21:07 »

Si la voix te dit de "foncer" .. fonce !
Mais garde au fond de toi une petite sauvegarde .. Bah oui , si ca merde on va te recupérer en lambeaux !

Mais peut etre que ca en vaut le coup Kiss
Journalisée
Nana
Modo team
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 15 556

Pour être irremplaçable, il faut être différente.


WWW
« Répondre #7 le: 30-10-2005, 11:34 »

Je crois que ce qu'il est important de savoir, c'est "qu'est ce qui te fait peur dans la vie commune ?" le peur de la routine ? que l'ennui s'installe ? ..... quoi ?

Tu parles aussi de distance, je presume donc distance kilométrique, est ce que l'un des deux est pret à tout quitter pour aller rejoindre l'autre ? meme si ce n'est pas pour une vie commune, mais seulement pour s'approcher et essayer qq chose ? C'est aussi une decision difficile à prendre que de se dire "je quitte tout ici, alors que rien ne m'attends vraiment de l'autre coté"
Journalisée

Il est ma drogue, mon alcool, ma dépendance, ma raison de me lever, de m'habiller et, surtout, de me déshabiller.

Il est mon sourire du matin ou la tristesse d'une journée noire.
Hotllywood
Founder

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 45 036

Looke tout ça...


WWW
« Répondre #8 le: 01-11-2005, 19:59 »

Je rebondis sur l'autre là  Grin
Il y a quelque temps, je discutais avec une belle qui se plaignait d'avoir donné les plus belles années de sa vie (cela reste à prouver) à un sale mec (ca par contre, c'est sur...).
Réponse d'une ptin d'évidence me concernant:
-C'est ce que l'on dit APRES
-Nous ne sommes donc pas aujourd'hui ce que nous etions hier. Hier nous a construit...
-Nos erreurs analysées après coup apparaissent évidentes, alors qu'elles etaient certitudes de bonheur et de choix judicieux.
Perso, je ne vois aucun interet à pleurer sur mon passé, il a été riche en émotions et sensations, et m'aide à etre meilleur pour l'avenir.

Nous errons tous à la recherche du Graal, le blog Nuts en est une parfaite illustration, pour apprendre à marcher, il faut savoir tomber et se relever. C'est dur l'equilibre...

Par contre, il est pour moi une certitude absolue: toujours se méfier de l'idéalisation de l'etre aimé, surtout quand celui ci est un idéal inaccessible.
Cela attise le coté romanesque. Ma remarque d'enclume, mais c'est tellement vrai: pour que Prince charming soit toujours charming, ne pas oublier qu'il lui arrive de peter au lit, d'oublier de sortir les poubelles, et de demander à Cendrillon ou sont passées ses chausettes.
Et à trop attendre, on en oublie tous ces petits details....Pas si petits que ça, je trouve.
Journalisée

____________________________________Surboomer________________________________
Pages: [1] Haut de page
NUTS - Nos Univers Très Sexy  |   |  Archives de la section  |  Archives : le canapé des couples.  |  Notre histoire, mais quelle histoire au final ? « Prec Suiv »
    Aller à: