NUTS - Nos Univers Très Sexy
29-02-2024, 22:54 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
   Accueil   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 [2] 3 ... 13   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Re : Les paroles qui vous touchent en 2007  (Lu 38845 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
SOLEIL
Invité
« Répondre #15 le: 05-06-2006, 13:56 »

Ne viens pas
Reveiller ma mémoire
Dire que tout se repare
Qu'il faut savoir pardonner
Ne viens pas
Faire basculer ma vie, toi qui l'a affaibli
Sans coeur et sans merci

{Refrain:}
Ne viens pas si tu n'as pa choisi
S'il reste à tes silences encore un peu de lui
Ne viens pas si c'est pour t'endormir
En essayant a chaque nuit de repartir

Ne viens pas
Remuer ciel et terre
Jurer qu'il t'indiffère
SI tu n'es pas sûre de toi
Ne viens pas
Ou tu vas me tuer
Tu as beau me le jurer
As-tu vraiment changé?

{Refrain:}
Ne viens pas si tu n'as pa choisi
S'il reste à tes absences encore un peu de lui
Ne viens pas si c'est pour t'endormir
En essayant a chaque nuit de repartir

Je fais ce que je peux pour m'en sortir
Je confonds la haine et l'amour a force de souffrir
je ne pourrai pas oublier le mal que tu m'a fait
Si ton amour se déguise
Trot tard je le saurai

{Refrain:}
Ne viens pas si tu n'as pa choisi
S'il te reste une seule chance d'avoir besoin de lui
Ne viens pas
Si c'est pour me mentir
En essayant a chaque nuit de repartir
Ne viens pas
Si un jour tu devais repartir


Ne viens pas... ROCK VOISINE
« Dernière édition: 07-06-2006, 23:19 par Soleil » Journalisée
carbonatecaco3
Invité
« Répondre #16 le: 09-06-2006, 15:42 »

Don't Think Twice, It's All Right

It ain't no use to sit and wonder why, babe
It don't matter, anyhow
And it ain't no use to sit and wonder why, babe
If you don't know by now
When your rooster crows at the breaks of dawn
Look out your window and I'll be gone
You're the reason I'm traveling on
Don't think twice, it's all right.

It ain't no use in turning on your light, babe
That light I never knowed
And it ain't no use in turning on your light, babe
I'm on the dark side of the road
But I wish there was somethin' you would do or say
To try and make me change my mind and stay
We never did too much talking anyway
So don't think twice, it's all right.

It ain't no use in calling out my name, gal
Like you never done before
It ain't no use in calling out my name, gal
I can't hear you any more
I'm a-thinking and a-wond'rin' walking down the road
I once loved a woman, a child I'm told
I give her my heart but she wanted my soul
Don't think twice, it's all right.

So long honey, babe
Where I'm bound, I can't tell
Goodbye's too good a word, babe
So I'll just say fare thee well
I ain't saying you treated me unkind
You could have done better but I don't mind
You just kinda wasted my precious time
But don't think twice, it's all right.
Journalisée
THP Ronin
Invité
« Répondre #17 le: 25-06-2006, 02:11 »

Wow wow wow wow j'ai lu game over... c'est bon on est qualifié là... faut faire tomber la tension!  zen zen

DAMIAN MARLEY LYRICS

"There For You"

[Indiscernable voice message]

Tra la la...Tra la la...
La la la...la la

[Verse 1]
Hey!
Vexation of spirit is a waste of time
Negative thinking, don't you waste your thoughts
Verbal conflict is a waste of word
Physical conflict is a waste of flesh
People will always be who they want
And that's what really makes the world go round
Unconditional love is scarce
("Till shiloh I shall not forsake thee")
Now and forever more
Forever more, forever more...
YEAH!

[Chorus]
You see, you gave precious life to me
So I live my life for you...You...
You see, you've always been there for me
And so i'll be there for you...You...
("Till shiloh I shall not forsake thee")

[Verse 2]
Bless your eyes and may your days be long
May you rise on the morning when His kingdom come
Good deeds aren't remembered in the hearts of men
(.....Oooooooh)
Bless your eyes and may your dreams come true
May you rise on the morning when Jah kingdom come
Good deeds aren't remembered in the hearts of men
("Till shiloh I shall not forsake thee")
Now and forever more
Forever more...

[Chorus]
You see, you've always had faith in me
And so i'll have faith in you...You...
You've always been there for me
And so i'll be there for you...You...

Hey!
You've always been good to me
Even when i'm not good to myself
You've always been fair to me
Even when i'm not fair to myself
You've always done right by me
So I will do right by you...You...
("Till shiloh I shall not forsake thee")
You've always been there for me, mama
So i'll be there for you, papa
You've always been fair to me, brother
And so i'll be fair to you, sister
You've always had faith in me
And so i'll have faith in you...You..

You've always been good to me
You've always been to kind to me
You've always stood up for me
You've always been there for me
You've always been...oooooh
You've always been...oooooh
You always did care for me...yeh
You always did share with me...yeh
You always been true to me
And so i'll be true to you...
Journalisée
tit-fraise
Invité
« Répondre #18 le: 25-06-2006, 09:33 »

voila deux chansons qui a chaque fois que je les ecoute me retournent, elles sont d'un seul et meme groupe MOKI dont voici le site http://perso.wanadoo.fr/moki.lesite/ :

"ELLE
 
Elle bouge, quand je touche ses hanches se dehanche
quand je frôle sa bouche, gémissements sans soucis si cela se savait
jusqu au bout de la nnuit ensemble ensanglantés
 
une caresse de deesse sur son corps en finesse.
attendre, attendre, sans se lasser, s enlasser encor.
susurre censuree, attendre la mort qui saura nous trouver.
 
Crissement dans la gorge, le sucre d orge,
fond, fond, la chaleur d une forge gorgee de miel,
et brulant a souhait, attendre le bon moment pour se liberer.
 
une langue palpite autour de ma...
et son corps devient de braise pendant ke l on ...
il s agit mainteant de perdre le controle,
de caresser les vents de se fondre dans les choses,
 
on touche l univers, depasse les frontieres corporelles,
tout semble immateriel, la matrice ets lancee, a nous de jouer,
mainteant tout lacher, toucher l eternite,
 
les mains s agitent et les corps se resserrent,
il y a beaucoup a faire avec ces deux spheres,
nous pouvons desormais, prendre la fuite,
aller un peu plus loin et de plus en plus vite,
 
un dard élevé, tel une divinité,
fouille, fouille, la chaleur de son ame,
profane, dans le plus grand des respects,
transperce la chaire, viole sa virginite,
 
l'espace se divise en une nova de chair,
un corps a corps loin de l ephemere,
explosion dans le ventre, dechainement d envies,
vaincre l autre et lui donner la vie,
 
on freine, finit la frainesie, nos sens satures se sont endormis,
les corps soumis sont a present inertes,
on recommencera a la prochaine alerte... "

 
celle ci me donne des envies de
 
JE NE TE TUERAI PLUS
 
"Non je ne te tuerai plus c est promis, cette fois-ci,
j irai chercher des sourires peut etre dans une autre vie,
je prefere le souvenir de ton corps cette nuit,
plutot qu a essayer encor de te bouffer la vie,
alors attends encor peu peut etre que demain ca ira mieux,
attends, fais ce que tu veux, un souveir c ets mieux qu un voeu...
 
Non je ne te tuerai plus c est promis, cette fois-ci,
j ai tout foutu en l air compte pas sur moi pour le refaire,
va savoir si on a eu tort, va savoir si nos deux corps
en demanderaient encor et peut etre meme un peu plus fort,
alors attends avant de dire quoi que ce soit,
laisse moi partir encor une foi dans tes bras sans souffrir,
attends, y a trop a dire pour qu on s arrete la sans mentir...
 
Non je ne te tuerai plus c est promis, cette fois-ci,
on va laisser fare nos coeurs, voir ce dont ils ont envie,
et si jamais l un de nous pleure, on ira exploser nos vies,
et nos craintes et nos ereurs, on sortira grandis,
mais si jamais c ets un monde que tu veux,
on le fera a deux, on le fera encor mieux alors,
Non je ne te tuerai plus c est promis, pas cette fois ci....
 
Non je ne te tuerai plus c est promis, cette fois-ci,
on a beau se dire "je t aime", on ne rattrape pas une vie,
on a beau se dire que meme si quelque chose nous unit,
ca n empeche pas nos cors d etre seuls la nuit,
perdus meme quand on dort par tout ce qu on l on fuit
dis moi quoi encor ou en sont nos vies,
dis moi si on a tort de continuer ainsi....
 
Non je ne te tuerai plus c est promis, cette fois-ci,
je veux juste que l on vive un peu nos vies,
je veux juste que l on s aime meme si c est qu une nuit,
je veux juste que l on garde ce qui nous a grandi,
je veux juste voir tes yeux quand j en ai envie,
dis moi est ce que tu veux encor de moi dans ta vie
je veux juste te rendre ce que je t avais pris..."


j'aurais tout donné et tout sacrifié pour entendre ces mots de la bouche d'une personne
et c'est avec melancoli et tristesse que j ecoute cette derniere a chaque foi
« Dernière édition: 25-06-2006, 11:29 par tit-fraise » Journalisée
lénita
Invité
« Répondre #19 le: 25-06-2006, 09:42 »

Je suis dans ma phase Aznavour en ce moment  Grin

Sur ma vie - Charles Aznavour

Sur ma vie je t'ai juré un jour
De t'aimer jusqu'au dernier jour de mes jours
Et le même mot
Devait très bientôt
Nous unir devant Dieu et les hommes

Sur ma vie je t'ai fait le serment
Que ce lien tiendrait jusqu'à la fin des temps
Ainsi nous vivions
Ivres de passion
Et mon c½ur voulait t'offrir mon nom

Près des orgues qui chantaient
Face à Dieu qui priait
Heureux je t'attendais
Mais les orgues se sont tues
Et Dieu a disparu
Car tu n'es pas venue

Su ma vie j'ai juré que mon c½ur
Ne battrait jamais pour aucun autre c½ur
Et tout est perdu
Car il ne bat plus
Mais il pleure mon amour déçu

Sur ma vie je t'ai juré un jour
De t'aimer jusqu'au dernier jour de mes jours
Et même à présent
Je tiendrai serment
Malgré tout le mal que tu m'as fait
Sur ma vie
Chérie
Je t'attendrai

-------------------------------------------------------------------------------------

Toi et Moi - Charles Aznavour

Toi et moi
Deux c½urs qui se confondent
Au seuil de l'infini
Loin du reste du monde
Haletants et soumis
A bord du lit
Qui tangue et va
Sous toi et moi

Toi et moi
Libérés des mensonges
Et sevrés des tabous
Quand la nuit se prolonge
Entre râles et remous
Nos songes fous
Inventent un nous

Entre chien et loup dans nos rêves déserts
L'amour a su combler les silences
Et nous, ses enfants nus, vierges de nos hiers,
Devenons toi et moi, lavés de nos enfers

Porte-moi
Au delà des angoisses
A l'appel du désir
Du c½ur de nos fantasmes
Aux confins du plaisir
Que Dieu créa
Pour toi et moi

J'étais sans espoir, tu as changé mon sort
Offrant à ma vie une autre chance
Les mots ne sont que mots, les tiens vibraient si fort
Qu'en parlant à ma peau ils éveillaient mon corps

Aime-moi
Fais-moi l'amour encore
Encore et parle-moi
Pour que jusqu'aux aurores
Aux sources de nos joies
Mes jours se noient
Dans toi et moi.
« Dernière édition: 25-06-2006, 10:38 par lénita » Journalisée
Bateau
Invité
« Répondre #20 le: 25-06-2006, 10:36 »

Moa aussi Lenita ça me rappelle ma jeunesse

Elmer Food Beat

C'est la caissière de chez Leclerc
Cette fille-là , elle m'a l'air sévère
Je la prendrais bien sauvagement
Au bord du tapis roulant
Quand je la voie moi j'ai la trique
J'la passeraisbien au crayon optique
Elle me vante les saucissons
le mien est en promotion

   C'est la caissière de chez Leclerc
   Malgré son air sécère elle sait surement y faire
   C'est la caissière de chez Leclerc

Mais quand je vide mon petit chariot
Je sens monter tout aussitôt
Le désir de la rendre heureuse
Sur la caisse enregistreuse
Je lui proposerai demain
Deux grands coups pour le prix d'un
Pourvu qu'elle se laisse faire
Pour les prix anniverssaire


 roll
Journalisée
tit-fraise
Invité
« Répondre #21 le: 25-06-2006, 15:29 »

je suis une grosse accro aux textes de paris combo
et celle ci avec tant d autre me sont vraiment representatives:

ON A PAS BESOIN
sur leur album de 1997 "belle du berry"

{Refrain:}
On n'a pas besoin, de chercher si loin
Non, non, n'a pas besoin de chercher
si loin

On trouve ce qu'on veut, à côté
d'chez soi.
Des sourires, des aveux et des langues
de bois
Qui t'alanguissent, te pourrissent et font de ton cerveau
Un joli petit brouillon

Où l'amour, l'amour de son prochain,
On verra ça demain
Avant tout, faut bien s'occuper de sa petite personnalité...
Les autres ont tant, tant, tant,
tant de défauts,
Que dans tout ça mon petit égo
Va se noyer, mon dieu, je le crains,
Dans l'amour de mon prochain...

{au Refrain}

C'est être entre amis, le vrai paradis
De tribu en tribu, on a le dessus
Sur tout ce qui menace notre carapace
Car aux différences, nous on y pense...

On pense à l'amour, à l'amour de son
prochain
On en pense que du bien.
Mais on a tous notre territoire
Et, là, tu vois, on veut pas d'histoires.
On peut toujours en discuter
Entre tribus civilisées.
D'accord pour l'amour de son prochain
S'il m'est prouvé qu'c'est un type bien...

{au Refrain}

Non, il ne faut pas se laisser faire
La vie n'est pas un grand mystère
C'est dans l'amour de son prochain
Qu'il faut envisager demain.
Journalisée
Camille
Parrain : runaway
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 25 506

Parfois il vaut mieux aoir la paix qu'avoir raison


« Répondre #22 le: 26-06-2006, 11:20 »

veronique Sanson

Une nuit sur son epaule

Je l'ai regardée sourire
Elle m'a parlé de sa vie
Maintenant je peux m'endormir
Une nuit sur son épaule, une nuit sur son épaule

Je le veux calme et tranquille
Je le veux tout simplement
Je voudrais qu'il s'abandonne
Une nuit sur mon épaule, une nuit sur mon épaule

Je lui dédie mes sourires
Et même tous mes éclats de voix
Elle me donne sans me le dire
La violence de son regard
Et voilà, tout simplement
Oh je l'aime

Mais quand je lui joue du piano
Ses cheveux caressent mon dos
Je lui donnerais ma musique
Une nuit sur son épaule, une nuit sur son épaule
Journalisée

L'avis des autres n'est que la vie des autres
Angel
Invité
« Répondre #23 le: 26-06-2006, 11:49 »

J'en ai a la pelle qui me font quelque chose (celle de De Palmas de Tiger, entre autres). Et puis il y a celle la, de Cabrel (dans le genre gai... ca se pose la...)
C'etait l'hiver


Elle disait: "j’ai déjà trop marché,
mon coeur est déjà trop lourd de secrets,
trop lourd de peines".

Elle disait: "je ne continue plus,
ce qui m’attend, je l’ai déjà vécu,
c’est plus la peine".

Elle disait que vivre était cruel,
Elle ne croyait plus au soleil,
Ni aux silences des églises.
Même mes sourires lui faisaient peur,
C’était l’hiver dans le fond de son coeur.

Le vent n’a jamais été plus froid,
La pluie plus violente que ce soir-là,
Le soir de ses vingt ans,
Le soir où elle a éteint le feu,
Derrière la façade de ses yeux,
Dans un éclair blanc.

Elle a sûrement rejoint le ciel,
Elle brille à côté du soleil,
Comme les nouvelles églises.
Mais si depuis ce soir-là je pleure,
C’est qu’il fait froid
Dans le fond de mon coeur
Journalisée
lénita
Invité
« Répondre #24 le: 26-06-2006, 12:09 »

cette chanson, je me la suis passée en boucle après la TS de ma soeurette ... elle me fait toujours un effet de froid glacial à l'intérieur ...
Journalisée
Bateau
Invité
« Répondre #25 le: 26-06-2006, 13:09 »

Reste plus qu'a s'écouter la danse macabre de Camille Saint Saëns.


 Undecided

Journalisée
Snow
Invité
« Répondre #26 le: 27-06-2006, 16:19 »



Un morceau de Sinik que j'ai decouvert hier dans son live .... Jolie lecon je trouve ...

Lance ma poule .... Lis ca ... Regarde .... Parfois on a l'impression de toucher le fond .... Et bien il y a pire ...

Yo Bonhomme .... Allez viens on va continuer a avancer ...  Wink

La Cité des Anges

J'ai rendez-vous à l'hôpital
Robert Debré, 15 décembre, journée glaciale
Des gosses malades voudraient me voir de près
Je reconnais que j'appréhende mais c'est inévitable
Ici, les murs sont blancs et les gens parlent en langage médical
Au début, on m'a expliqué leur vie
Mais j'ai souhaité voir en premier ceux qui ne peuvent quitter leur lit
Triste sentiment, mais je commence à m'en vouloir
Je croise un père pleurant (?) tout seul traînant sa peine dans les couloirs
Enfants du Paradis, luttant contre la maladie
Faissa n'a que huit ans, il n'avait rien demandé à la vie
Je suis rentré dans sa chambre plein d'humilité
Très vite, j'ai compris que mes problèmes sont des futilités
Sa mère m'a dit que la musique le bordait, l'emportait si loin
J'te jure que j'avais honte de me porter si bien
Il tousse et me dit : " Je trouve que t'as l'air fort "
Mais il ignore que je me plains quand j'ai un trou dans mes Air Force
Moi qui pensais que dans sa tête c'était le Kosovo
J'admets, j'me suis trompé, lui qui ne rêve que d'être cosmonaute
Il sourit, il a le temps d'être sympa
Moi qui m'énerve pour un rien, moi qui mérite d'être à sa place
Moi qui casse tout quand mon portable ne capte plus
Moi qui me plains, qui m'énerve, qui traite souvent la vie de pute
Voyant sa joie immense, ses yeux s'ouvrirent
J'étais heureux de rendre heureux, j'en ai sorti mon vieux sourire


J'ai rendez-vous à l'hôpital, je ne verrai plus les heures qui passent
J'en ai le c½ur qui bat, c'est peut-être lui qui parle
J'aimerai leur donner ma vie, ce ne sont pas que des mots
Leur dédier ce son, car dans le fond ce ne sont que des mômes
Emprisonnés dans un drap en or, libérés par un docteur
Parce que le ciel nous attendra encore
Parce que la vie a tant de choses à proposer
Parce que je sais que les anges voleront toujours de leurs propres ailes

J'me suis juré d'arrêter de me plaindre, quand je tais-chan à vingt-cinq ans
J'ai toutes mes chances, je l'ai compris faisant le tour des chambres
Pierre, mon c½ur de pierre a fait " boum boum "
Petit beateur, Momo et Pierre qui traînent toujours avec Boubou
Tous plus courageux les uns que les autres
J'ai appris que des fois les mômes sont plus forts que les hommes
Et l'infirmière m'a dit : " Dans la grande salle, il faut descendre "
Y'avait un mic et une platine, alors j'ai chanté " Le même sang "
J'y repense encore, leurs blessures me torturent
Et dire que tous les hommes ne rêvent que de fortune
Moi aussi je croyais que la vie m'avait pris pour un con
Moi qui pétais les plombs, pour un oui, pour un non
Quelques chansons, des autographes, des photos
Des sourires, des souvenirs, mes petits, mes potos
Admiratif, j'étais loin de c' que l'on voit
C'est généreux selon eux, mais tellement peux selon moi

J'ai rendez-vous à l'hôpital, je ne verrai plus les heures qui passent
J'en ai le c½ur qui bat, c'est peut-être lui qui parle
J'aimerai leur donner ma vie, ce ne sont pas que des mots
Leur dédier ce son, car dans le fond ce ne sont que des mômes
Emprisonnés dans un drap en or, libérés par un docteur
Parce que le ciel nous attendra encore
Parce que la vie a tant de choses à proposer
Parce que je sais que les anges voleront toujours de leurs propres ailes


19 janvier 2006, je cherche un thème
J'repense au 15 décembre 2005 gravé dans ma tête
Te rends-tu comptes ? Il étaient là pour me voir
Uniquement pour me voir, il faut le voir pour le croire
Moi qui pleure au travers de ma plume ou de ma rime
Un peu comme si j'avais un tube dans les narines
La morale : te faire comprendre que j'ai changé
Depuis ce 15 décembre, j'ai plus la même notion du danger
25 ans d'existence pour apprendre
Que ces gamins ont plus de courage que le plus courageux de ma bande
Dorénavant, je réfléchis avant d'hurler
Téméraires, tu sais même pas, c'est pas des mômes c'est des aventuriers

J'ai rendez-vous à l'hôpital, je ne verrai plus les heures qui passent
J'en ai le c½ur qui bat, c'est peut-être lui qui parle
J'aimerai leur donner ma vie, ce ne sont pas que des mots
Leur dédier ce son, car dans le fond ce ne sont que des mômes
Emprisonnés dans un drap en or, libérés par un docteur
Parce que le ciel nous attendra encore
Parce que la vie a tant de choses à proposer
Parce que je sais que les anges voleront toujours de leurs propres ailes
Journalisée
lénita
Invité
« Répondre #27 le: 27-06-2006, 16:22 »

 Smiley

j'ai un arc-en-ciel dans le coeur ...

 kiss
Journalisée
iki
Invité
« Répondre #28 le: 27-06-2006, 23:13 »

Très belle chanson, très belles paroles et puis je pense à mes trois trésors, et je me dis que j'ai une putain de chance qu'ils soient pleins de vie, sans gros problème de santé...
Mais j'ai des amis qui n'ont pas eu cette chance, Appoline, je pense à toi souvent...
Journalisée
tit-fraise
Invité
« Répondre #29 le: 29-06-2006, 12:12 »

cette chanson m a fait tilter aujourd hui
bonne lecture et bonne ecoute Wink


paris combo, album atraction
titre "fibre de verre"

Fibre de verre, je ne sais vibrer
Qu'en paratonnerre, je suis condamnée
A l'éclair, la foudre éphémère
Car si l'on m'aime
L'on doit me consumer

Mais demain, oui, demain
J'en fait le serment
J'ouvrirai les yeux
Mes deux yeux, tout en grand
Sur un bel homme
Un bel amant
Qui laissera ma vie sauve
Tout en m'aimant

Fibre de verre, je me suis cassée
Les dents, le nez, sur bien des affaires
De c½ur trop pincé
De m½urs trop épicées
Car pour me plaire
Il faut me consumer

Mais demain, oui, demain
J'en fait le serment
J'ouvrirai les yeux, mes deux yeux,
tout en grand
Sur toi, en somme
Mon bel amant
Toi qui assis, m'attend
Tout en m'aimant

Fibre de verre, je me suis allumée
Sans un éclair
Sans même un brasier
Juste une lueur
En mon intérieur
Ta chaleur
A su trouver mon c½ur

Mais demain, oui, demain...
Journalisée
Pages: 1 [2] 3 ... 13   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2007, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.096 secondes avec 20 requêtes.