NUTS - Nos Univers Très Sexy
11-08-2022, 14:31 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
   Accueil   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Difficultés dans la garde alternée  (Lu 9081 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Peter Pan
Invité
« le: 27-06-2006, 22:53 »

J'aimerais avoir votre avis et savoir comment vous réagiriez dans la situation que je viens de vivre.

Ce soir je devais commencer la semaine de garde des enfants. J'arrive, je dis bonjour, j'embrasse les enfants en m'asseyant dans le canapé. Quand le dessin-animé que regardait ma fille s'est terminé, j'ai sonné l'heure du départ pour chez moi. Le hic c'est mon fils qui refusait de venir. C'était la première fois qu'au moment de partir il ne me suivait pas. J'ai un peu insisté, mais sans hausser le ton ni le forcer. Ce qui m'a dérangé, c'est qu'en demandant secours à mon ex pour lui faire changer, elle l'a fait mais sans conviction et qu'elle a baissé les bras en disant "c'est pas grave, reste alors". Je n'ai pas du tout aimé cette façon, même si c'est son habitude, de cèder ouvertement et de laisser finalement décider l'enfant. Ne voulant pas prendre le risque de le traumatiser, je suis parti avec ma fille seulement et lui est resté chez sa mère. Le problème c'est que je ne trouve pas cela satisfaisant à plusieurs titres : je pense qu'il faut être ferme sur l'alternance de la garde ; qu'il n'est pas bon de cèder au caprice de l'enfant ; moi-même j'en suis sorti tristre et frustré.
Après être arrivé chez moi, j'étais vraiment mal à l'aise. Je voulais trouver une solution satisfaisante si ce genre d'incident devait se renouveler. J'ai rappelé mon ex et lui ai demandé d'amener notre fils chez moi, que ce soit elle qui le fasse si par la suite il refuse à nouveau. Pour ce soir, c'était foutu, il dormait déjà. Pour les autres fois, elle freinait visiblement des pieds pour satisfaire à ma demande. Ca nous a permis une nouvelle dispute, moi en colère vis à vis d'elle et de son manque de coopération.
J'en ai parlé à deux amies et mères. Globalement, j'en ai retenu que j'aurais pu être plus ferme en le forçant à venir, selon ce que j'ai retenu de ces échanges. Je ne suis pas sûr de l'effet que cela aurait eu sur mon fils de presque 4 ans.

Et vous, vous en pensez quoi ? Qu'auriez-vous fait dans cette situation à ma place ?
Journalisée
iki
Invité
« Répondre #1 le: 28-06-2006, 00:00 »

Ouh là, hyper délicat comme situation dis donc  Undecided

Je crois sincèrement que tu as eu la bonne réaction ce soir avec ton fils. Au lieu de t'énerver et de provoquer une crise en direct, tu as gardé ton calme.
Maintenant, il faudrait que tu arrives à parler à ton fils, qu'il puisse t'expliquer avec ses mots pourquoi il ne voulait pas venir avec toi...

Est-ce qu'éventuellement ton ex aurait pu parler de toi en "négatif" devant ton fils ?
Il est si jeune, difficile sans doute de comprendre pour lui ce qui se passe... Serait-il possible qu'il refuse de te suivre pour rester avec sa maman, qui est triste par exemple ?

Enfin, bon, je n'ai pas cette expérience et c'ets difficile de dire quoi que ce soit sans connaître toute la situation. Peux-tu en dire un peu plus ?  Smiley
Journalisée
SOLEIL
Invité
« Répondre #2 le: 28-06-2006, 00:30 »

Je suis dans une situation de garde alternée "adaptée" à la vie professionnelle de mon ex-mari. Mes deux loupiots se sont bien adaptés à cette situation. Nous avons posé des cadres mais nous avons laissé l'option du choix pour le plus grand qui a 8 ans. Mon "bébé" n'ayant que vingt mois a besoin d'un équilibre différent lié à son rythme de sommeil etc... Si nous sommes chacun chez soi le plus grand fait comme il veut. On ne s'impose rien et il aime être chez papa comme il aime être chez maman. De lui même il s'est fait son propre rythme et n'a aucune frustration de ce côté là.
Dans mon choix de séparation je ne voulais pas que mes loupiots soient des victimes. Ils n'ont rien demandé et voulaient que leurs parents restent ensemble. V. continue à aller dans la même école parce que sont environnement scolaire était un repère  et une stabilité lors du divorce. Je ne lui ai rien imposé et il a trouvé sa place en parlant énormément à chaque doutes...
« Dernière édition: 28-06-2006, 00:33 par Soleil » Journalisée
sunrise
Invité
« Répondre #3 le: 28-06-2006, 07:50 »

Pas facile comme situation.

Je suis dans un contexte de garde classique, un we sur 2. Il est arrivé quelquefois que mes filles rechignent à aller chez leur père le we au début. Mais j'ai toujours réussi à leur faire comprendre, par le dialogue, qu'en refusant, elles rendaient leur papa triste, qu'elles étaient contentes de le voir, que lui était heureux de les avoir un peu avec lui. Toujours par la discussion, jamais par la force. Si vraiment elles émettent une volonté ferme de ne pas aller chez leur père, je ne crois pas que j'imposerais, mais par contre je chercherais à comprendre pourquoi.

Une de mes filles me dit régulièrement qu'elle a le sentiment, encore aujourd'hui, de ne pas avoir de chez elle. Alors qu'autant chez moi que chez son père, elle a sa chambre, ses affaires, ses jouets, et qu'elle peut bien sûr emmener les choses qu'elle veut de chez l'un à chez l'autre et inversement. Je crois aussi que c'est une façon d'exprimer qu'elle a encore du mal à accepter que papa et maman qui vivent ensemble, c'est fini.

Mon conseil, ne force surtout pas ton fils, il risquerait d'assimiler la venue chez toi à une punition. Essaie de lui en parler, dit lui que tu l'aimes, que tu es heureux quand il vient chez vous, que c'est sa maison autant que la tienne.

Ta séparation est récente, laisse lui le temps de prendre ses marques aussi
Journalisée
Ma'am Scawlett'
Marraine : lénita
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 1 302

Moi sans la langue, sans Sexe je m'exsangue ....


« Répondre #4 le: 28-06-2006, 09:23 »

Je n'ai pas ce problème, mon fils n'est chez son père qu'un w.e sur deux, et à chaque fois, il est ravi d'y aller. Chez papa c'est " l'open bar en happy hour" si vous voyez ce que je veux dire.
Par compte, de ton coté Peter Pan, il y a peut-être quelque chose à creuser au niveau de ce qui se dit en ton absence, ce qu'il livre à sa mère concernant ses séjours chez toi. Peut-être devrais-tu en parler avec sa maman...
Journalisée

"Le plaisir, qui est bien en effet l'unique mobile de la réunion des deux sexes, ne suffit pourtant pas pour former une liaison entre eux [...], s'il est précédé du désir qui rapproche, il n'est pas moins suivi du dégoût qui repousse. C'est une loi de la nature, que seul l'Amour peut changer".
Lancelot
Invité
« Répondre #5 le: 28-06-2006, 14:13 »

+ 10 000 ...

J'ai eu le meme genre de soucis ... et il faut appliquer cette méthode .. ya pas mieux .....
Journalisée
sunrise
Invité
« Répondre #6 le: 28-06-2006, 16:07 »

Je plussoie Jess et Lance ... Chose que je n'ai pas appliqué, et parfois je me dis qu'il aurait certainement mieux valu faire comme ça
Journalisée
Flibette
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 23 264

NUTS n'est pas un site de rencontre...


« Répondre #7 le: 28-06-2006, 16:10 »

Je suis assez d'accord avec ce qu'avancent Lance et Jess'.
Et qu'est-ce qu'il en dit au juste, le loupiot?
Juste pas envie d'aller avec papa? As-tu pu lui parler tranquillement?
Journalisée

Ne jamais dire jamais...
uracinq
Invité
« Répondre #8 le: 28-06-2006, 16:21 »

Un peu d'accord avec tout le monde mais toujours un bémol.
lui parler, etc...oui mais...
il a 4 ans, il regarde un desin animé etc....
il ne te suit pas peut être tout simplement parce que à ce moment précis il faisait autre chose.
arrètons de se poser trop de question du genre , qu'est ce qui ne va pas, que dit elle quand je ne suis pas là etc...
les réponses sont souvent plus simples...
Journalisée
Flibette
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 23 264

NUTS n'est pas un site de rencontre...


« Répondre #9 le: 28-06-2006, 16:38 »

arrètons de se poser trop de question du genre , qu'est ce qui ne va pas, que dit elle quand je ne suis pas là etc...
les réponses sont souvent plus simples...

C'est bien pour ça que je demande ce qu'en dit le gamin.  Wink
Journalisée

Ne jamais dire jamais...
Peter Pan
Invité
« Répondre #10 le: 29-06-2006, 11:39 »

Je vais apporter quelques compléments, qui permettront de répondre à certaines de vos questions.

Un des gros problèmes, c'est qu'il est très compliqué de savoir ce qu'en pense le petit, car il ne parle pas encore, ou très mal et très peu. Alors comme je sens venir le truc, je vous le dis : c'est un problème ancien qui n'est pas directement lié à la séparation.
Et comme il ne parle pas, il n'écoute pas non plus. Il ne reste pas en place pour écouter ce que dit l'un ou l'autre. Bref, la communication est très difficile avec lui, et sur les conseils de l'instit et selon mon propre avis, je compte l'amener voir un pédo-psychiatre au retour des vacances.

Ensuite, l'autre gros problème, c'est mon ex. Qu'elle ne soit pas coopérative et surtout que nous ne partagions pas la même vision de l'éducation et du rôle des parents est une des raisons de la séparation. Il ne faut donc pas se faire trop d'illusion et dire "il faut qu'elle soit ferme et coopérative". Je ne peux que tenter de lui faire entendre raison, mais c'est très compliqué, source de disputes et de frustration la plupart du temps. Hier, comme j'avais passé pas mal de temps à lui en parler et que le message ne passait pas (elle m'a raccroché au nez), j'ai eu des envies de meutre !  tfr84 C'est vraiment chiant et frustrant de se sentir seul pour un rôle qui se joue forcément à deux...

Alors maintenant, au vu de vos réactions, je vois qu'il y a comme d'hab, autant d'avis que de personnes. Me v'la bien avancé !  Grin Bon plus sérieusement, ce qui veut dire que je vais devoir trouver quoi faire tout seul. En fait, j'ai pensé à deux ou trois choses que je pourrais appliquer (merci à celle qui se reconnaîtra) : le premier truc serait que mon ex accompagne les enfants jusqu'à ma voiture ou mon domicile de temps en temps, surtout quand ils ne veulent pas venir. L'accompagnement physique renforcerait l'impact sur les enfants.
L'autre serait que je prenne un peu plus de temps avec les enfants, alors comme en ce moment ça m'est facile je vais prendre une demi-journée ou une journée les mercredis où c'est mon tour. Pour la suite, je vais demander à mon entreprise un assouplissement de mes horaires, pas un 4/5e complet, mais plutôt un 90%, soit un mercredi sur deux. D'ici là je pourrais toujours prendre des RTT, des congés, etc. pour ça.
En effet, hier ayant passé la matinée avec eux, ça permet de renforcer leur plaisir à être chez moi et à rééquilibrer le temps qu'ils passent avec l'un et l'autre des parents. Car la méthode de garde alternée que nous avons mis en place est la suivante : lors de ma semaine de garde leur mère les récupère à l'école et les garde chez elle jusqu'à ce que je termine ma journée. C'est un choix fait en consentement mutuel pour ne pas introduire une tierce personne, une nounou, et que les enfants soient au maximum avec leurs parents. C'est aussi pour des raisons économiques, car il serait vraiment coûteux pour moi de payer une nounou pour les débuts de soirée, en plus de payer la pension alimentaire, l'aide à l'épouse en attente du divorce et de reverser l'allocation familiale.

Voilà, j'ai bien conscience que vous ne me donnerez pas la solution, que c'est à moi de la trouver, etc. mais je suis toujours preneur de conseils et d'avis, qui me permettent de réfléchir et de construire cette solution.
Merci d'avance.
Journalisée
Flibette
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 23 264

NUTS n'est pas un site de rencontre...


« Répondre #11 le: 29-06-2006, 13:05 »

Une astuce qui marche très bien pour éviter les embrouilles:

Ne pas récupérer les enfants chez l'autre parent mais à la sortie de l'école,
De même, pour éviter les adieux déchirants, lorsque "ta" semaine se termine, ramener les enfants à l'école et pas chez l'autre parent.
C'est comme ça que je fonctionne avec nain: je le récupère le vendredi soir à la sortie de l'école et le quitte le vendredi matin de la semaine suivante. J'ai la moitié des vacances scolaire et c'est celui qui a nain en premier qui doit le ramener chez l'autre à une heure fixe.
Pour nain, c'est plus facile, pas l'impression de quitter / d'abandonner l'un pour aller vers l'autre.
Pour moi, c'est plus facile parce que je vois au minimum le père de nain avec qui j'ai toujours des relation assez pénibles. (Je vous avais dit que j'avais conclu que la qualité de mes relations avec mon ex mari devait dépendre de la position de la lune dans le ciel?  Cheesy)


Arf, j'ai cliqué trop vite, ça a envoyé mon message pas terminé.
Pour ce qui est du côté "nounou" le soir, je rejoins Meetchu. Pas facile pour un enfant de s'y retrouver si maman les garde le soir mais que c'est la semain de papa.  Wink
« Dernière édition: 29-06-2006, 13:09 par Flibette » Journalisée

Ne jamais dire jamais...
Angel
Invité
« Répondre #12 le: 29-06-2006, 13:53 »

Je ne sais pas trop quoi ajouter de plus que: ca depend tellement de la situation que le mieux c'est d'essayer des trucs que tu (et ta femme eventuellement) trouve acceptable en fonction de ta personnalite et de celle de ton fils.
Le 80% me parait une bonne idee mais si tu l'utilisais pour sortir plus tot du bureau par ex, ca pourrait resoudre plusieurs problemes d'un coup non?
Journalisée
Ma'am Scawlett'
Marraine : lénita
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 1 302

Moi sans la langue, sans Sexe je m'exsangue ....


« Répondre #13 le: 29-06-2006, 13:54 »

Une astuce qui marche très bien pour éviter les embrouilles:

Ne pas récupérer les enfants chez l'autre parent mais à la sortie de l'école,
De même, pour éviter les adieux déchirants, lorsque "ta" semaine se termine, ramener les enfants à l'école et pas chez l'autre parent.
C'est comme ça que je fonctionne avec nain: je le récupère le vendredi soir à la sortie de l'école et le quitte le vendredi matin de la semaine suivante. J'ai la moitié des vacances scolaire et c'est celui qui a nain en premier qui doit le ramener chez l'autre à une heure fixe.
Pour nain, c'est plus facile, pas l'impression de quitter / d'abandonner l'un pour aller vers l'autre.
Pour moi, c'est plus facile parce que je vois au minimum le père de nain avec qui j'ai toujours des relation assez pénibles.

Oui.
C'est une bonne option quand les deux parents habitent près de l'école.
Journalisée

"Le plaisir, qui est bien en effet l'unique mobile de la réunion des deux sexes, ne suffit pourtant pas pour former une liaison entre eux [...], s'il est précédé du désir qui rapproche, il n'est pas moins suivi du dégoût qui repousse. C'est une loi de la nature, que seul l'Amour peut changer".
Flibette
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 23 264

NUTS n'est pas un site de rencontre...


« Répondre #14 le: 29-06-2006, 13:58 »


C'est une bonne option quand les deux parents habitent près de l'école.

C'est un peu la condition sinéquanone pour une résidence alternée.
Tiens, d'ailleurs (Peter, je squatte un peu ton topic), parmis ceux ici présents qui ont des enfants en résidence alternée, vous habitez loin de l'autre parent et de l'école? Comment vous organisez-vous?
Journalisée

Ne jamais dire jamais...
Pages: [1] 2   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2007, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.097 secondes avec 21 requêtes.