Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
20-09-2019, 16:01
532 267 Messages dans 12 881 Fils de discussion par 254 Membres
Dernier membre: Pierounet
NUTS - Nos Univers Très Sexy  |   |  Le canapé des couples  |  J'alcoole 0 Membres et 1 Invité
Pages: [1] Bas de page
Auteur Fil de discussion: J'alcoole  (Lu 149 fois)
Dr. Drop
Marraine : Comtesse
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1 939


« le: 13-06-2019, 00:35 »

Bon alors le fil sur le kiki plat commençait à se retrouver un poil pollué par un problème certes connexe, mais qui semblait nécessiter son propre essor...

Réflexions si cela interpelle quelques un(e)s, sur l'alcool et le sexe, mais aussi sur les soucis d'alcool.

Bon alors on peut faire un nouveau fil alcoolisme/sexe si ça commence à trop dévier (s'il n'en existe déjà un, mais j'avoue, je reviens après un bon bail hors forum, sorry).

Pour le coup bite plate bicoze pas d'alcool, on peut expliquer ça facilement par le temps de désaccoutumance. Il y a toujours un temps de dépression, de la même manière que quand tu arrêtes les sucreries après en avoir consommé un max sur une longue durée.
D'expérience, durant le sevrage d'alcool, on peut avoir des sautes d'humeur, être déprimé ou joyeux ; je pense que c'est une réaccoutumance aux sensations et sentiments "sans" le tampon de l'alcool. J'ai pu pleurer devant des films de Disney complètement crétins par exemple. C'était une réadaptation, je pense, à la manière de ressentir les choses "brutes", sans le tampon.
Mais c'est essentiellement un effet du sevrage à mon sens.
L'image du tampon est assez bonne parce que justement elle illustre l'une des grandes utilisation de l'alcool par l'alcoolique : se détacher. Ressentir moins la peine. Etoufer l'anxiété. Noyer la colère. "Gérer" le trop plein de bonheur (sans doute le pire, mais je parle pour moi).
Quoi qu'il en soit, et outre ma propre expérience, quand je parle de celles des autres, je parle notamment de personnes que j'ai rencontrées quand j'allais moi-même aux AA. Ceci dit, il s'agissait de personnes qui (du moins c'est ce qu'elles disaient en réunions) étaient totalement abstinentes depuis un certain temps.
Au-delà de cela je ne saurais dire... Ici ma queue baisse quand j'ai bien bu, mais pas de manière générale. Moins encore en état d'abstinence. Je parle d'abstinence pour le coup parce que je considère l'alcoolisme difficilement curable. On boit un peu, beaucoup, souvent, mais dès qu'on *doit* boire, et pas juste une fois, pas juste pour une occasion, il y a un souci. C'est aussi pour cela que j'écris en tant qu'alcoolique, que ma dernière goutte ait été il y a dix minutes ou dix ans ne change rien.
J'ai connu des alcooliques qui avaient tenu des années avant de rechuter. J'en ai vu qui pouvaient rester sobres, mais pas plus de 8 jours. Et il y a autant de formes d'alcoolismes qu'il y a d'alcooliques. Ergo pas une simple solution qui marche pour tous. Pour certains les groupes, pour d'autres un psy, quoi qu'il advienne, il doit y avoir un pôle addictologie pas trop loin si tu es à Caen. Tout peut aider. Moi, j'ai pris tout. Je n'aime pas parler aux groupes de parole, mais j'aime y être - déjà rien que ça, au début, ça aide -; un psychopraticien, même s'il est juste là pour t'écouter déblatérer, disons que c'est l'équivalent de la confession chrétienne ; et il y a aussi des médecins addictologues.
Bref pour faire plus court :
1- sans alcool, la bite n'est pas plus molle
2- si 1) n'est pas confirmé, il y a un problème avec l'alcool
3- non, le manque d'alcool ne détend pas la bite, c'est soit la déprime alcoolique, soit le sevrage
En tout cas en tant qu'alcoolique - qui n'a pas vu ses envies baisser quand il s'est mis à l'abstinence - voilà mon apport.
Journalisée

Tout n'explique pas tout, et inversement.
- Pierre Bellemare
Geg
Full Nuts

En ligne En ligne

Messages: 10 464

Avant, j'etais Moi... mais c'etait avant.


« Répondre #1 le: 13-06-2019, 08:54 »

Merci  kiss
Journalisée
Cardamone
Parrain : Hotllywood
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 25 452

L'amour est sexuellement transmissible.


« Répondre #2 le: 13-06-2019, 11:39 »

Merci Drop, je suis ok avec tout cela, évidemment c'est le sevrage, c'est ce que je voulais dire.

L a déjà été en centres addicto, deux fois depuis qu'on est ensemble, mais il n'a pas été au bout, pensant qu'il peut y arriver sans aide.
Il a déjà fait des démarches plusieurs fois dans sa vie, il sait très bien qu'il a un problème, il ne rejette pas cela, au contraire, il en parle sans aucune agressivité et il l'admet.
Mais comme tu le dis, c'est un tampon. Quand il a arrêté pendant deux mois, il a eu un accident d'énurésie une nuit, il a fait pipi au lit... je lui ai demandé si il avait eu ce problème enfant et il m'a dit que oui...J'ai la sensation qu'arrêter l'alcool fait remonter tout ce qu'il ne veut pas ressentir... il a de grosses blessures bien béantes en lui, et surtout, une colère immense.

Je l'aime aussi pour cela, les blessures qu'il a en lui. Et la manière dont il appréhende la vie en ayant vécu ce qu'il a vécu. Et sa sensibilité exacerbée.

Il a toujours vécu avec l'alcool, c'est devenu une habitude, un réflexe, en plus d'être un plaisir aussi.

Quand il y a bascule, là ça devient mortifère. Mais on peut très bien passer des soirée à boire tranquilou sans que ça bascule.

Je suis assez sure de moi quand je dis qu'il n'a pas pris la décision de vraiment arrêter. Et je peux le comprendre tellement ça remet en cause un fonctionnement. Psychique et physique. Je lui ai même demandé si ça le rendait plus heureux de boire. Je lui ai dis que si ça lui permettait de mieux supporter son existence alors pourquoi pas, que je n'avais pas mon mot à dire là dessus. Il m'a répondu que non, ça ne le rendait pas plus heureux, au contraire.
« Dernière édition: 13-06-2019, 11:51 par Cardamone » Journalisée

Soyez vous mêmes, tous les autres sont déjà pris.
Cardamone
Parrain : Hotllywood
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 25 452

L'amour est sexuellement transmissible.


« Répondre #3 le: 13-06-2019, 11:40 »

Mais tu as raison Drop, il n'existe pas une solution générale, car il n'y a que des cas particuliers.
Journalisée

Soyez vous mêmes, tous les autres sont déjà pris.
Pages: [1] Haut de page
NUTS - Nos Univers Très Sexy  |   |  Le canapé des couples  |  J'alcoole « Prec Suiv »
    Aller à: