Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
20-07-2018, 10:33
522 036 Messages dans 12 535 Fils de discussion par 255 Membres
Dernier membre: Thibon
NUTS - Nos Univers Très Sexy  |   |  Sexe hors du commun  |  Finalement ca juge toujours autant 0 Membres et 1 Invité
Pages: [1] 2 ... 6 Bas de page
Auteur Fil de discussion: Finalement ca juge toujours autant  (Lu 6257 fois)
Hotllywood
Founder

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 43 297

Looke tout ça...


WWW
« le: 26-11-2010, 07:11 »

Pour qui aime explorer le sexe, la levrette n'est pas le bout du chemin et la sodo pas la cerise sur le gateau: ce sont des trucs qu'on fait de façon épisodique puis qu'on intègre dans sa sexualité normale alors on part découvrir d'autres horizons, on explore les jeux de role ou les mélanges à plusieurs etc
Et on vit bien son truc par ce qu'on se sent libéré et détendu: le sexe après tout c'est la fete et puis on se sent pas décalé avec qui que ce soit.

Sauf qu'un jour si.

Exemple: Sensualité qui dans un autre sujet déclare qu'elle a été prise d'un fou rire en voyant un mec aux couilles épilées.
Il y a plus longtemps, quelqu'un qui déclarait que "ficelée comme une paupiette: non merci!" (remarque assez violente qui ramène au ridicule là encore)

Bref: certains passent des stades et continuent à explorer quand d'autres ont atteint leur limites et c'est leur droit.

Seulement du coup on se dit qu'en fin de compte les gens se choquent toujours autant et ont vite fait de classer les autres en malades/détraqués/tarés malgré le discours ambiant qui tend vers une libération affichée des meurs.

Oui? Non? Pourquoi?
Journalisée

____________________________________Surboomer________________________________
Moi
Invité
« Répondre #1 le: 26-11-2010, 07:31 »

Oui, c'est meme pour ca que j'ai hesite un moment a poster l'episode scato (et encore je l'ai fait light).

Parcontre j'ai pas bien d'idee tres claire du pourquoi: la difference fait peur (ca fait sortir de sa zone de confort par definition) et la peur c'est un sale vieux reflexe assez sensible (il y en a meme qui en ont fait un outil politique). On ne connait pas, on a peur, on stigmatise, raille etc. Une vie ne suffit pas a s'ouvre a la tolerance. Et ca me ne marche pas qu'au niveau sexuel ce commentaire.
Journalisée
Dr. Ruth
Invité
« Répondre #2 le: 26-11-2010, 07:37 »

Pour avoir exposé ma sexualité à deux psy, j'ai trouvé comique qu'ils soient surpris. A mon sens leurs clients (je ne dis pas patients  Smiley ) ne lèvent pas le voile de peur d'être jugés, et du coup je suis passée pour une extra terrestre sans pour autant avoir fait grand chose d'extraordinaire.
Journalisée
Sensualité
Parrain : Philjoueur
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 798


« Répondre #3 le: 26-11-2010, 07:52 »

J'avais pas le sentiment de juger ni la personne que j'avais en face de moi ni les gens qui s'épilent, ça m'a simplement fait rire, mais j'en prends bonne note  Wink

Pour répondre à la question, est-ce qu'il s'agit de jugement dans le sens bien/mal? J'ai plutôt l'impression qu'il s'agit d'un jugement dans le sens pour moi/pas pour moi. Je m'explique : ici, nous dévoilons des parts de notre intimité dans de multiples posts qui servent de bases d'échanges certes, mais qui sont aussi pour beaucoup des relations à nous-mêmes, nos limites, nos fantasmes, etc. Les posts des autres servent aussi de support et d'alimentation à ces interrogations que nous avons sur nous-mêmes. Il me semble que c'est donc surtout un jugement de "cela me parle-t-il ou pas" plus que "rhaa trop ridicule ce truc". Cependant, il est évident qu'il faut faire attention à la forme avec laquelle cela s'exprime, je tâcherai de le faire plus à l'avenir  Smiley

Et dans un cadre plus classique, je rejoindrais ce que dit Doc. Nous avons tous des manières différentes de nous exprimer - ou pas - sur notre sexualité en fonction de notre interlocuteur. Est-ce par peur d'être jugé? Parce que nous jugeons nous même notre interlocuteur "apte" à nous entendre ou pas? Même si j'ai du mal à comprendre pourquoi ne pas le faire avec un psy, cependant. Si y a une personne avec qui la parole devrait être libre, c'est bien un type qu'on paie pour ça. Ne serions donc nous pas les pires juges de nous-mêmes avant d'être celui des autres? yyyy15
Journalisée

Toute méchanceté vient d’une faiblesse - Rousseau
valentin
Marraine : Dr. Ruth
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 593


WWW
« Répondre #4 le: 26-11-2010, 08:07 »


Je ne crois pas qu'il s'agisse de jugement des autres.

Une histoire sexuelle personnelle, c'est beaucoup la confrontation à des limites, et petit à petit la conquête de nouvelles frontières.
Pas que le but soit de cocher des cases et d'aller toujours plus loin, mais l'excitation vient en partie des interdits et des abandons au delà de sa zone de confort. On explore.

Le jeune puceau rêve de toucher un sein, l'ado veut se faire sucer, l'adulte fantasme sur la sodo ou les trucs à trois ou le bondage ou les trucs avec des teckels qui porteraient des godes ceinture, et le graal d'un jour devient le "been there done that" du lendemain.
Réaliser ses fantasmes ouvre la porte vers de nouveaux fantasmes, ou bien tu meurs au dedans de toi.

Et ce fantasme peut même être "juste faire l'amour avec quelqu'un tout tendrement et sans rodéo wild wild west, pour une fois", comme quelqu'un disait l'autre jour.

Alors le petit sursaut d'inconfort, le "ohlala non c'est pas pour moi ça" que l'on lit de temps en temps sur les fils ici, je ne le prends pas du tout comme un jugement moral ou une condamnation, c'est normal qu'il y ait de l'interdit dans le sexe, c'est même souhaitable.


Journalisée

"C'est quand la mer se retire qu'on remarque ceux qui se baignaient sans maillot de bain" (W.Buffet)
Hotllywood
Founder

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 43 297

Looke tout ça...


WWW
« Répondre #5 le: 26-11-2010, 08:09 »

J'avais pas le sentiment de juger ni la personne que j'avais en face de moi ni les gens qui s'épilent, ça m'a simplement fait rire, mais j'en prends bonne note  Wink

Pour répondre à la question, est-ce qu'il s'agit de jugement dans le sens bien/mal? J'ai plutôt l'impression qu'il s'agit d'un jugement dans le sens pour moi/pas pour moi. Je m'explique : ici, nous dévoilons des parts de notre intimité dans de multiples posts qui servent de bases d'échanges certes, mais qui sont aussi pour beaucoup des relations à nous-mêmes, nos limites, nos fantasmes, etc. Les posts des autres servent aussi de support et d'alimentation à ces interrogations que nous avons sur nous-mêmes. Il me semble que c'est donc surtout un jugement de "cela me parle-t-il ou pas" plus que "rhaa trop ridicule ce truc". Cependant, il est évident qu'il faut faire attention à la forme avec laquelle cela s'exprime, je tâcherai de le faire plus à l'avenir  Smiley

Et dans un cadre plus classique, je rejoindrais ce que dit Doc. Nous avons tous des manières différentes de nous exprimer - ou pas - sur notre sexualité en fonction de notre interlocuteur. Est-ce par peur d'être jugé? Parce que nous jugeons nous même notre interlocuteur "apte" à nous entendre ou pas? Même si j'ai du mal à comprendre pourquoi ne pas le faire avec un psy, cependant. Si y a une personne avec qui la parole devrait être libre, c'est bien un type qu'on paie pour ça. Ne serions donc nous pas les pires juges de nous-mêmes avant d'être celui des autres? yyyy15
Je sais pas, je fréquente pas les psy par ce que j'en ressens pas le besoin.

Par contre j'ai un autre exemple: Me souviens d'un jour ou tu as présenté masque-gode , faisant partie du décorum BDSM, truc qui je le précise n'est pas ma came.
Tu oscillais entre le rire et le shocking.

J'admets que sorti de son contexte c'est un truc étrange. Par contre il a sa place dans un donjon bdsm par exemple, ou pour qui est attiré par le cuir latex machin truc.

Pas que je fasse ton procès par ce qu'encore une fois tu es libre, mais juste pour exprimer le décalage de parcours.

Autre exemple: Nana dans le sujet je bat je fouette, morte de rire d'avoir un soumis sous la main, ou Rome dans le sujet le chien, complètement à la ramasse par ce qu'elle entrait dans le jeu pas curiosité mais sans le parcours et la démarche intellectuelle...
Journalisée

____________________________________Surboomer________________________________
Sensualité
Parrain : Philjoueur
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 798


« Répondre #6 le: 26-11-2010, 08:13 »

Pourquoi vois-tu un jugement dans le rire? Le rire est plus souvent, comme tes exemples le montrent, un décalage, non?

Et +1 avec Valentin qui a très bien exprimé ce que j'essayais de dire.
Journalisée

Toute méchanceté vient d’une faiblesse - Rousseau
Moi
Invité
« Répondre #7 le: 26-11-2010, 08:36 »

Moi c'est pas le rire qui me choque, c'est le choix de certains mots comme "ridicule" justement.
Journalisée
Flibette
Full Nuts

En ligne En ligne

Sexe: Femme
Messages: 21 188

NUTS n'est pas un site de rencontre...


« Répondre #8 le: 26-11-2010, 08:36 »




Seulement du coup on se dit qu'en fin de compte les gens se choquent toujours autant et ont vite fait de classer les autres en malades/détraqués/tarés malgré le discours ambiant qui tend vers une libération affichée des moeurs.

Oui? Non? Pourquoi?


Pas lu les autres réponses...

C'est pas parce que tu te marres devant une paire de boules à Z ou que le shibari t'inspires les paupiettes de Paulette que tu juges ou classes l'autre.
C'est pas parce que ça coince dans ton référentiel à toi que tu as pour que c'est pour autant une intention de dénigrement de l'autre en tant que personne. Pour moi, ce n'est pas en rapport avec l'être en face mais avec soi-même.


Journalisée

Ne jamais dire jamais...
Camille
Parrain : runaway
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 23 390


« Répondre #9 le: 26-11-2010, 08:59 »


Je suis plutôt d'accord avec Sensu et Val.

C'est peut-être un jugement mais dans le sens c'est un "pas moi", c'est tout et heureusement on se ferait chier à être tous pareil.


Journalisée

Alleluia bordel
Sensualité
Parrain : Philjoueur
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 798


« Répondre #10 le: 26-11-2010, 09:08 »

Moi c'est pas le rire qui me choque, c'est le choix de certains mots comme "ridicule" justement.

D'accord si c'est exprimé ainsi "c'est ridicule" ou "tu es ridicule". Pas d'accord si c'est "je me sentirais ridicule".

D'ailleurs, c'est intéressant je trouve. Parce que si on se sent ridicule à s'imaginer dans telle situation, c'est peut-être qu'il y a trouble, sinon on dirait juste bof. Or n'est-ce pas du franchissement d'un trouble que certains (voire beaucoup) de plaisirs sexuels naissent?
Journalisée

Toute méchanceté vient d’une faiblesse - Rousseau
ktycash
Parrain : Hotllywood
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 6 991


« Répondre #11 le: 26-11-2010, 09:21 »

+1 avec Flibette, le rire ou l'indignation c'est plus révélateur des limites de celui qui rit ou s'indigne que de la nature des pratiques sexuelles...
Journalisée

Sexe : les autres disent féminin, mais moi parfois je n'sais plus... je vous aime tellement... tous...
Marsup
Marraine : Camille
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 7 411

Je re-punche donc j'essuie a nouveau


« Répondre #12 le: 26-11-2010, 09:29 »

Je pense que le rire et l'humour sont des exutoire qui permettent de rendre quelque chose qui nous rend mal à l'aise plus agréable. C'est très humain comme réaction. C'est pour moi autre chose qu'une condamnation du genre ridicule.
Journalisée

De tout pourvu qu'il y en ait beaucoup !
Se faire enculer à sec n'a jamais tué personne - Lise, dans une autre vie ;-)
Sensualité
Parrain : Philjoueur
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 7 798


« Répondre #13 le: 26-11-2010, 09:44 »

Oui Marsup, d'autant que le rire ne va pas forcément de pair avec le rejet.
Journalisée

Toute méchanceté vient d’une faiblesse - Rousseau
pbu29
Marraine: Feline
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4 557


« Répondre #14 le: 26-11-2010, 09:49 »

+1 avec Marsup.

Maintenant à imaginer un mec avec sa laisse ataché au mariateur, je trouve cela risible car je ne suis pas dans le truc. Pour quelqu'un (ou plutôt deux partenaires) qui sont dans le jeu, cela reste un jeu donc le côté ridicule disparait (donc d'accord avec toi HOt).

quand a être choqué (pour revenir sur la question de départ) on a tous nos limites. Peu de choses me choquent chez les autres (ma fois, s'ils aiment se faire pisser dessus, p.ex., tant mieux pour eux) mais c'est au dela de mes limites. J'ai déjà repoussé plusieurs fois mes limites mais je pense que certaines sont codées en dur dans ma tête.
Journalisée

L'essentiel est invisible pour les yeux. (dixit Le Petit Prince)
Pages: [1] 2 ... 6 Haut de page
NUTS - Nos Univers Très Sexy  |   |  Sexe hors du commun  |  Finalement ca juge toujours autant « Prec Suiv »
    Aller à: