NUTS - Nos Univers Très Sexy
26-06-2022, 19:59 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
   Accueil   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 2 [3] 4 5   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Homoparentalité...  (Lu 17056 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
petite sorcière
Invité
« Répondre #30 le: 25-02-2006, 16:29 »

Oui cela ne change pas le problème...mais je suis curieuse de savoir sur le forum combien de parents ont parlé de l'homosexualité avec leur chérubien en qualifiant le rapport homme/homme ou femme/femme comme un "réel" couple....uhmmmm uhmmmmm Alors ...

Je ne suis pas surprise de la réaction de ces petites têtes en cours de récréation...
Journalisée
Camille
Parrain : runaway
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 25 506

Parfois il vaut mieux aoir la paix qu'avoir raison


« Répondre #31 le: 25-02-2006, 16:35 »

Je n'ai pas a être pour ou contre, pour moi c'est comme si d'autres personnes decidaient pour moi si je peux avoir des enfants  Shocked
Ensuite rien de plus normal qu'un couple d'homo, ça existe depuis la nuit des temps et dans certaine culture ça n'a jamais etait tabou.

D'autre par les couples d'homos savent mieux que quiconque que leur enfant aura besoin d'un référant du sexe oposé aux leurs, ils choisissent donc tous un parrain, une marraine, un grand parent ... et ils veilleront a ce qu'il reste proche de leur enfant pour que sa construction psycologique soit équilibrée.

Les homos n'ont pas besoin des heteros pour leur dire ce qu'ils ont a faire ce sont des gens constitués tout à fait normalement et ils se posent certainements beaucoup plus de questions que les autres et les bonnes avant de décidés d'être parents.
Je pense aussi que si l'enfant est entouré d'amour dans un cadre stable il suportera trés bien, ou pas plus mal qu'un autre, les anneries que d'autre enfants pouraient leur sortir. De toute façon tout les enfants en prennent plein les dents à l'école et si fallait qu'ils soient tous "normalisés" pour avoir le droit d'exister quelle tristesse.
« Dernière édition: 25-02-2006, 16:40 par Camille » Journalisée

L'avis des autres n'est que la vie des autres
sunrise
Invité
« Répondre #32 le: 25-02-2006, 16:45 »

Je n'ai pas a être pour ou contre, pour moi c'est comme si d'autres personnes decidaient pour moi si je peux avoir des enfants  Shocked
Ensuite rien de plus normal qu'un couple d'homo, ça existe depuis la nuit des temps et dans certaine culture ça n'a jamais etait tabou.

D'autre par les couples d'homos savent mieux que quiconque que leur enfant aura besoin d'un référant du sexe oposé aux leurs, ils choisissent donc tous un parrain, une marraine, un grand parent ... et ils veilleront a ce qu'il reste proche de leur enfant pour que sa construction psycologique soit équilibrée.

Les homos n'ont pas besoin des heteros pour leur dire ce qu'ils ont a faire ce sont des gens constitués tout à fait normalement et ils se pose certainements beaucoup plus de questions et les bonnes avant de décidés d'être.
Je pense aussi que si l'enfant est entouré d'amour dans un cadre stable il suportera trés bien, ou pas plus mal qu'un autre, les anneries que d'autre enfants pouraient leur sortir. De toute façon tout les enfants en prennent plein les dents dans à l'école et si fallait qu'ils soient tous "normalisés" pour avoir le droit d'exister quelle tristesse.

Tout à fait d'accord avec toi camille.
Mais le chemin sera long encore. Quand tu vois qu'une femme ou un homme seul ne peut pas adopter, déjà, et que même un couple non marié ne le peut pas, c'est à mon avis pas demain la veille que les homos auront le droit. Alors que je pense que toute personne qui a un vrai désir d'enfant associé à une impossibilité de le faire naturellement devrait pouvoir y avoir accès.

Et à coté de ça, on voit des familles qui procréent sans désir d'enfants, où les enfants sont placés de foyers en foyers, qui continuent à toucher les allocs familiales alors qu'ils ne s'occupent pas de leurs gosses.

Oui cela ne change pas le problème...mais je suis curieuse de savoir sur le forum combien de parents ont parlé de l'homosexualité avec leur chérubien en qualifiant le rapport homme/homme ou femme/femme comme un "réel" couple....uhmmmm uhmmmmm Alors ...

Je ne suis pas surprise de la réaction de ces petites têtes en cours de récréation...

Moi, je l'ai fait. Mes filles savent qu'un couple est constitué de 2 personnes qui s'aiment, le plus souvent un homme et une femme. Mais aussi parfois 2 hommes ou 2 femmes.
Journalisée
Flibette
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 23 264

NUTS n'est pas un site de rencontre...


« Répondre #33 le: 25-02-2006, 17:10 »

Oui cela ne change pas le problème...mais je suis curieuse de savoir sur le forum combien de parents ont parlé de l'homosexualité avec leur chérubien en qualifiant le rapport homme/homme ou femme/femme comme un "réel" couple....uhmmmm uhmmmmm Alors ...

Je ne suis pas surprise de la réaction de ces petites têtes en cours de récréation...

Ben, expliqué au nain qui m'a demandé un jour: "C'est quoi des homosexuels?".

PS: Camille, je ne pense pas que tu devais te sentir visée.  Wink
Journalisée

Ne jamais dire jamais...
Camille
Parrain : runaway
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 25 506

Parfois il vaut mieux aoir la paix qu'avoir raison


« Répondre #34 le: 25-02-2006, 17:53 »

Ben, expliqué au nain qui m'a demandé un jour: "C'est quoi des homosexuels?".

PS: Camille, je ne pense pas que tu devais te sentir visée.  Wink

Ben pourquoi il faudrait en faire un probleme, c'est quoi des homosexuels ? C'est deux filles ou deux hommes qui s'aiment.

Et mes ados qui posent plus de question je reponds tout aussi simplement. Tien je vais demandé a ma fille de 14 ans, là tout de suite :

-- Cocotte tu penses quoi des homosexuels ?
-- Ils font ce qu'ils veulent, ca m'est égale
-- Et si ils veulent des enfants ?
--  Ben et alors c'est bien. Pis t'imagine maman si ont leur disait : bon ben c'est bon vous vous aimez plus !
-- comment ca qu'est ce que tu veux dire ?
-- Ben si on etait un monde que d'homosexuels et que il y aurait que toi en couple homme/ femme et qu'on vous direz, non non c'est pas comme ça, vous avez pas le droit.
-- Et si les autres se foute de leur enfant à l'école par exemple ?
-- ben que veux tu qu'il fasse ! il leur explique...
-- et il serait pas malheureux ?
-- C'est pas obligé qu'il soit malheuereux y pas que des cons qui se foutent de la gueule des gens.
-- peut etre que les homos doivent pas faire d'enfants pour etre sur qu'ils soient pas malheureux ?
-- Che pas, ils font comme ils le sentent.

Reflexion de son pére au passage : deux filles ça passe mais deux mecs ils auraient plus de mal. Il y a beaucoup plus de con que gens ouvert je pense.

Voilà c'était en direct live de chez Camille  Cool
A vous les studios.



« Dernière édition: 25-02-2006, 17:57 par Camille » Journalisée

L'avis des autres n'est que la vie des autres
Loulou
Invité
« Répondre #35 le: 25-02-2006, 19:09 »

j'ai envie de répondre: MAIS c'est en train de changer...

pourtant pas tant que ça, dans la grande ville je pense que ça a pas mal évolué...mais dès que tu te retrouve en province, c'est pas de l'anti-provencialisme primaire, mais juste un fait bien réel... Je suis souvent surprise des réactions, de petites remarques lors de réunion familliale...
Meme mon ptit frère a eu qlqs mots déplacé à propos de l'homosexualité, je lui ai remonté les bretelles (il avait 11 ans à l'époque) en lui expliquant qu il n y avait rien de plus cons de dire des generalités etc etc, à l'époque j'étais restée sur le cul car mes parents sont des gens ouvert et respectueux de pleins de choses et notament des différences...
 

quand tu vis dans un bourg ( Grin) isolé...et qu'en plus ta connection au monde c'est le 20h de tf1...
Journalisée
uracinq
Invité
« Répondre #36 le: 25-02-2006, 21:39 »


 

quand tu vis dans un bourg ( Grin) isolé...et qu'en plus ta connection au monde c'est le 20h de tf1...

Ben quoi, j'habite en Province et dans un bourg. Grin
Ca n'empêche pas d'avoir une vie sociale.
J'ai aussi des amis homos avec qui on s'amuse beaucoup, vraiment très sympa ce qui ne m'empêche pas d'être contre l'adoption d'enfants par des coules homos tout en ayant rien contre eux;
Je vais me faire incendier mais je conçois très bien l'homosexualité comme sexualité mais pas comme modèle social.
Journalisée
Tribalistas
Invité
« Répondre #37 le: 25-02-2006, 22:04 »

Je vais me faire incendier mais je conçois très bien l'homosexualité comme sexualité mais pas comme modèle social.

Il ne s'agit pas de présenter l'homosexualité comme un modèle social (au même titre que l'hétéroséxualité d'ailleurs) mais bien d'intégrer l'homosexualité comme "une" sexualité.
Comme l'a dit plus haut Camille, cette sexualité existe depuis la nuit des temps, était parfaitement assimilée en tant que telle.
Ce qui empêche les homosexuels d'enfanter, c'est que ce n'est pas la combinaison "normale" choisie par la "Nature" ? So what ?

Quand j'étais plus jeune, je disais toujours que ça ne me dérangerait pas que mes enfants soient homos (je le pense sincèrement d'ailleurs, faut voir le jour où ça arrivera vraiment) mais que ce qui m'embêterait c'est de ne pas être grand-mère. Maintenant, je ne me le dit plus  Wink
Journalisée
uracinq
Invité
« Répondre #38 le: 25-02-2006, 22:19 »

Il ne s'agit pas de présenter l'homosexualité comme un modèle social (au même titre que l'hétéroséxualité d'ailleurs) mais bien d'intégrer l'homosexualité comme "une" sexualité.
Comme l'a dit plus haut Camille, cette sexualité existe depuis la nuit des temps, était parfaitement assimilée en tant que telle.

Là dessus je suis totalement d'accord et je confirme elle est aussi acceptée dans les bourgs de Province... Roll Eyes
Journalisée
philjoueur
Marraine : Nana
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3 551


« Répondre #39 le: 25-02-2006, 23:56 »

J'ai aussi des amis homos avec qui on s'amuse beaucoup, vraiment très sympa ce qui ne m'empêche pas d'être contre l'adoption d'enfants par des coules homos tout en ayant rien contre eux;
Je vais me faire incendier mais je conçois très bien l'homosexualité comme sexualité mais pas comme modèle social.

pareil... et encore une fois  +1 !
Journalisée

carpe diem!
Je résiste à tout....sauf à la tentation
uracinq
Invité
« Répondre #40 le: 26-02-2006, 00:09 »

Je ne me donne aucun droit, j'exprime simplement un avis.
Ca ne me surprend pas que sur ce sujet il y ait des avis contradictoires que je respecte totalement.
Journalisée
Flibette
Full Nuts

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 23 264

NUTS n'est pas un site de rencontre...


« Répondre #41 le: 26-02-2006, 00:11 »

Tiens, petite question en passant:

Parmis ceux qui ont des exemples d'homoparentalité dans leur entourage, comment est traitée la questions des origines? Les enfants connaissent-ils leur père/mère (selon les cas) biologique?
Journalisée

Ne jamais dire jamais...
petite sorcière
Invité
« Répondre #42 le: 26-02-2006, 08:29 »

Tiens, petite question en passant:

Parmis ceux qui ont des exemples d'homoparentalité dans leur entourage, comment est traitée la questions des origines? Les enfants connaissent-ils leur père/mère (selon les cas) biologique?

Pour le cas des deux couples, comme je l'ai signalé plus haut..effectivement qu'ils vont connaître leur origine, déjà par le faire part où rien n'a été caché ..puis dans les familles ...Les deux petites filles connaîtront qui sont les parents biologiques...Tout simplement parce que dans le premier couple (les deux hommes), ils ont la petite (comme pour une garde) et peuvent la voir autant qu'ils le désirent, et ils parlent déjà aux personnes qui les entourent de l'origine...
Pour la deuxième petite fille, son papa est un membre de la famille (le beau-frère de la maman..étant homo également, il a fait don de ses spermatozoïdes..pour le deuxième enfant le procéder sera le même)...Même l'arrière grand Mère de plus de 90 ans est au courant de la méthode, de l'homosexualité, et de l'identité du père...
« Dernière édition: 26-02-2006, 08:31 par petite sorcière » Journalisée
fab
Invité
« Répondre #43 le: 27-02-2006, 15:43 »

C'est ce que j'avais dit dans mon premier post, il est bon ton de dire que ce n'est pas un problème; c'est là à mon avis que se situe la bonne conscience.
Je dis le contraire, je dis que c'est un probleme : un probleme parmis des milliers d'autres. Et c'est pourquoi je demande : pourquoi on s'accomode des autres, et specifiquement pas de celui-la ? Bon, mon ton surpris est un peu hypocrite, je crois savoir pourquoi c'est sur celui-ci qu'on fait une fixette, j'y reviendrai plus tard.

Intuitivement pour moi ça va de soi que le meilleur choix pour un enfant est d'être élevé par le père et la mère...
pour moi, ca serait plutot un pere et une mere riches, cultives, tolerants, poses, aimants, dans un pays favorise, de l'ethnie et de la religion dominantes dans ce pays. Comme je disais plus haut, si au milieu de tous ces souhait, certains veulent donner une importance particuliere a l'orientation sexuelle des parents, j'attends une justification : pourquoi ce critere plutot qu'un autre ? Parce qu'ils ne peuvent pas se reproduire ? De nombreux adoptants sont steriles, et ne peuvent pas se reproduire non plus. A cause de la stygmatisation sociale ? Dans beaucoup d'endroits, il est plus facile d'etre pede que noir...

La mère célibataire, le couple qui divorce...à l'origine ce n'est pas un choix.
Je ne suis pas d'accord, c'est un choix. Le choix et la liberte n'ont de sens que pris avec toutes leurs consequences. Une pitite citation, de Pratchett dans Going Postal (pas encore dispo en Francais) :

Citation de: Terry Pratchett
Vetinari1: "There is always a choice."
Lipwig: "You mean... I could choose certain death?"
Vetinari: "A choice, nevertheless. Or, perhaps, an alternative. You see, I believe in freedom, Mr. Lipwig. Not many people do, although they will of course protest otherwise. And no practical definition of freedom would be complete without the freedom to take the consequences. Indeed, it is the freedom upon which all the others are based."
http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/0060502932


Citation
Souvent , les parents séparés reconstituent à un moment ou à un autre un foyer "classique"
Classique, sauf que la moitie du couple a ete change en cours de route, du vivant de l'enfant, alors qu'il a ete impuissant au depart du parent comme a l'arrivee du beau-parent. Il ne me parait pas evident que ca soit moins traumatisant pour un gamin que d'avoir toujours eu les deux memes peres ou meres dans un couple homo2. Encore une fois, pourquoi se fixer sur ce critere de sexualite plutot que sur d'autres ? Ca n'est pas une coincidence, et ca appelle une justification.

J'ai bien des theories fumeuses justificatives, mais comme ca va etre sopo, je vais mettre ca dans un autre post Smiley


--
1Pour ceux qui n'ont jamais lu de bouquins de Pratchett, Lord Vetinari est une caricature du Prince de Machiavel.
2Attention, pour etre tres clair : je ne dis pas qu'il faut interdire le divorce ou les familles recomposees. Je dis qu'il faut aussi accepter l'homoparentalite.

Journalisée
Hotllywood
Founder

Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 45 779

Looke tout ça...


WWW
« Répondre #44 le: 27-02-2006, 15:47 »

Ben c'est bien Fab, bonne analyse, bien etayée comme d'hab chez toi.
Mais juste une question bete: tu as des enfants?
« Dernière édition: 27-02-2006, 15:49 par Hotllywood » Journalisée

____________________________________Surboomer________________________________
Pages: 1 2 [3] 4 5   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.11 | SMF © 2006-2007, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.086 secondes avec 20 requêtes.